Insegnare una lingua seconda: le metodologie
Condividi questo articolo


LES METHODOLOGIES DE L2 EXPOSEES EN CLASSE


divider.gif (5661 bytes)

Voici les descriptions des méthodologies que nous avons exposées en classe. Chaque étudiant a fait une présentation orale sur une méthodologie du manuel du cours, Evolution de l'enseignement des langues: 5000 ans d'histoire, par Claude Germain. Chaque méthode est accompagnée d'un commentaire sur notre expérience d'apprentissage de la langue par cette méthode.

Les Méthodologies

L'Enseignement Traditionnel des Langues:

1) La méthode grammaire -traduction:

Dans cette méthode l'accent est mis sur la grammaire et la traduction. La langue est conçue comme un ensemble de règles et d'exceptions. Cette méthode est utilisée pour former des traducteurs de la langue littéraire, et elle a été utilisée pour enseigner les langues classiques comme le grec et le latin.



    • Meagan a appris le français par cette méthode et, pour elle, c'était la méthode la plus confortable parce qu'elle a appris la grammaire en anglais, et puis, elle a commencé à parler français.
    • Peter a aussi fait l'expérience de cette méthode, et il a trouvé que c'est vraiment efficace quand on est au début de l'apprentissage d'une deuxième langue.
    • "J'ai d'abord appris la langue seconde sur le modèle traditionnel qui n'était pas très efficace, puis j'ai continué par la méthode audio-orale. Mais je n'ai vraiment maîtrisé la langue seconde que lorsque j'ai vécu dans le milieu naturel de la langue." - Nathalie Faubert
Tentatives de Réforme (dernier quart du 19ème siècle):

1) La méthode des séries:

La méthode des séries de François Gouin est fondée sur l'analogie avec le mode d'apprentissage par l'enfant de sa langue maternelle. Il s'agit de reprendre une à une toutes les perceptions, et de les traiter comme le fait le jeune enfant qui apprend sa première langue. Puisque c'est le verbe qui est le pivot de la langue, il est le vrai pivot de la méthode.

2) La méthode directe:

Cette méthode est fondée sur l'observation de l'apprentissage de la L1 par l'enfant. La méthode directe repose sur le postulat de la similarité d'apprentissage d'une L1 en milieu naturel, et d'une L2 en contexte scolaire. Le but général est d'apprendre à utiliser la langue pour communiquer.

Le Courant INTÉGRÉ (Méthodes centrées sur la nature de la langue et sur l'apprentissage)

1) La méthode audio-orale:

Cette méthode est basée sur les théories behavioristes de B. F. Skinner qui mettent l'accent sur la répétition comme moyen d'apprentissage d'une deuxième langue. On insiste sur la capacité des étudiants à parler en faisant beaucoup d'exercises structuraux, ou des "drills," dans lesquels il faut répéter des phrases plusieurs fois. Dans ce modèle, l'enseignant sert de modèle parfait et les élèves doivent être capables d'imiter ce qu'il dit afin qu'ils soient compris par des locuteurs natifs.

2) La méthode SGAV:

La méthode SGAV (structuro-globale audio-visuelle) est centrée sur l'apprentissage de la communication, surtout verbale. La langue est vue avant tout comme un moyen d'expression et de communication orale. L'écriture n'est considérée que comme un dérivé de l'oral; le non-verbal (gestes, mimiques, etc.) est très important dans cette méthode. Dans la méthode SGAV, l'apprenant n'a aucun contrôle sur le développement ou sur le contenu du cours, mais il est actif puisqu'il doit continuellement écouter, répéter, comprendre, mémoriser, et parler librement.

3) Les approches intégrées:

L'approche intégrée, également basée sur une approche linguistique, croit que la communication est la chose essentielle dans l'enseignement de la langue. Cette approche encourage l'intégration du programme ou syllabus de langue, communication, culture, et du syllabus général. Cette approche utilise les théories linguistique et psychologique pour "constituer un ensemble cohérent, tant sur le plan théorique que pratique."



    • Maggie a appris le français par cette méthode et elle croit que c'est efficace parce qu'elle apporte de la variété dans les thèmes traités en classe. Les programmes ne sont pas très structurés.
Le Courant LINGUISTIQUE (Méthodes centrées sur la nature de la langue)

1) La méthode situationelle:

Les auteurs de cette méthode sont Harold Palmer et A. S. Horby. Dans cette méthode, l'accent est mis sur les principes de choix et d'organisation du contenu linguistique à enseigner. Puisqu'on accorde beaucoup d'importance au contenu linguistique, on tient peu compte des besoins et des intérêts de l'apprenant. L'objectif général de cette méthode est d'assurer la communication orale.

2) L'approche communicative:

Les limites de l'approche communicative sont encore mal définies. Les besoins de l'apprenant sont pris en considération en fonction de ses objectifs. La langue est vue avant tout comme un instrument d'interaction sociale. Les tenants de l'approche communicative se basent sur la psychologie cognitiviste marquée par la linguistique chomskyenne et l'apprentissage d'une langue seconde est vue comme un processus beaucoup plus créateur et soumis plus à des mécanismes internes qu'à des influences externes.



    • "J'ai appris le français par l'approche communicative. Pour moi, c'était très bien puisque je m'intéressais à la communication en général. Je voulais être capable de converser avec des francophones dans leur langue et cette méthode m'a permis de le faire" - Amy Milberg
    • "Cette méthode m'a donné une bonne base de vocabulaire, de grammaire, et des habiletés de compréhension, qui m'ont beaucoup aidé dans l'acquisition de la langue française. Mais un des problèmes était qu'il n'y avait pas assez d'interaction entre les étudiants, ni entre les étudiants et le professeur." -Shawn Digney
Le Courant LINGUISTIQUE (Méthodes centrées sur l'apprentissage)

1) La méthode communautaire:

Le psychologue américain, Charles Curran, a appliqué les théories et les techniques psychologiques du "counselling" au domaine de l'apprentissage de la deuxième langue. Le but de cette méthode est d'apprendre aux apprenants à utiliser L2 comme moyen d'interaction sociale. Donc, la méthode favorise non seulement les formes linguistiques, mais des exercices qui engagent toute la personne y compris ses émotions et ses sentiments. L'enseignant est surtout un conseiller et son rôle est très important pour la création d'un bon environnement qui peut faciliter l'apprentissage.

2) La méthode par le silence:

Cette méthode, appliquée au domaine du savoir des L2 par Caleb Gattegno, veut montrer à l'apprenant comment utiliser une deuxième langue comme moyen d'expression personnelle de ses pensées, perceptions, et sentiments. L'habileté orale est la plus importante au début, mais la lecture est aussi incorporée pour développer une bonne compréhension de la grammaire. L'enseignant reste pour la plupart de temps "silencieux;" c'est-à-dire qu'il fonctionne seulement comme facilitateur pour l'apprenant, au lieu d'être un modèle. C'est l'apprenant qui doit retenir la nouvelle langue par la concentration, la contemplation, et une organisation mentale intensive. Avec des règlettes de couleur et différents tableaux de correspondance, l'enseignant présente les idées aux apprenants pour qu'ils puissent exercer leur indépendance, leur autonomie, et leur responsabilité en L2.

3) L'approche naturelle:

Cette dernière pourrait être considérée comme la méthode libre. L'apprenant n'est pas vu comme tel, mais il est plutôt vu comme "acquérant." Pour la compréhension de l'écrit il est responsable de choisir ses propres textes pour son exercice de lecture. Le qualificatif naturel dans cette méthode, met en valeur l'absence de tout enseignement de la grammaire, ainsi que le recours à la langue première. Le but fondamental de la méthode est de promouvoir la compréhension et la communication. Selon les tenants de cette méthode, la compréhension précède nécessairement la production tant à l'oral qu'à l‘écrit.

4) La méthode par le mouvement:

La méthode par le mouvement (Total Physical Response Method), est une méthode du courant psychologique centrée sur un apprentissage qui accorde une très grande importance à la compréhension orale. La compréhension est jugée acquise par l'observation des activités physiques des apprenants. Pour éviter les inhibitions de l'apprenant, on ne corrige pas les erreurs au début de l'apprentissage. Avant tout, c'est à l'apprenant de parler quand il se sent prêt à le faire.

5) La méthode suggestopédique:

Basée sur les processus et les conditions de l'apprentissage, la méthode suggestopédique fait partie des méthodes psychologiques. Cette méthode, qui vient de George Lozanov (1965), est fondée sur l'idée qu'il est possible d'apprendre une L2 en beaucoup moins de temps qu'on le fait d'habitude. La raison est qu'il y a des barrières psychologiques qui bloquent l'apprentissage. Alors, la méthode suggestopédique est très efficace pour supprimer ces barrières en créant un environnement confortable par la musique, l'art, le théâtre et les affiches sur les murs. Cela est censé permettre aux étudiants de se sentir plus à l'aise dans la salle de cours, alors ils seront très motivés pour apprendre la langue.

6) L'approche axée sur la compréhension:

Cette méthode emploie divers exercices d'enseignement de la compréhension. Ces exercises permettent et respectent un délai entre la phase de compréhension orale et de production orale. Il est de même avec de phases de compréhension écrite et de production écrite. Chaque apprenant identifie les stratégies qui marchent pour lui dans les situations de communication, et puis il les utilise pour améliorer ses habiletés. Le focus n'est pas sur les exercices spécifiques, mais sur la compréhension.

L'immersion française au Canada:

L'immersion se caractérise par le fait que des matières scolaires comme par exemple, les sciences, les sciences sociales, les mathématiques, etc. sont enseignées dans la L2 des élèves. L'apprennant reçoit, dès l'âge de cinq ou six ans, presque toute sa formation dans une seule langue. Cette immersion peut être partielle ou totale. La méthode d'immersion développée dans les années soixante, a eu beaucoup de succès dans plusieurs systèmes éducatifs.

http://www.georgetown.edu/faculty/kokorap/studentprojects/methods/index.htm



Condividi questo articolo

in Italiano Lingua Migrante: Il costruttivismo nell'insegnamento-apprendimento delle lingue straniere70mila alunni stranieri in più nelle scuole italiane - L'esperto: l'essenziale è superare l'ostacolo della linguaCertificazione di Italiano come Lingua Straniera (CILS) - Linee guidaItaliano come lingua straniera: la certificazioneChiara Zamboni - Derrida, tra lingua materna e lingua dell’altroInsegnare italiano agli stranieri: Video IntervisteInsegnare una lingua seconda: le metodologieInsegnare una lingua seconda: le competenze degli insegnanti nella riformaInsegnare una lingua seconda: la glottodidattica per la risoluzione dei problemi di insegnamento/apprendimento di una seconda lingua - uno schemaLe rapport du député Bénisti, un vrai scandale !L'anima e il profitto - di Emanuele SeverinoLa linea dura di Blair. Immigrati? Soltanto se utili all’economia e se sanno l’ingleseA Siena si parlano 50 lingue:  con gli immigrati l'italiano cambiaPER UN REALE APPRENDIMENTO LINGUISTICO NELLA SCUOLA ITALIANA. Le scelte relative all’italiano L1 e L2 - cultura, culture, interculturalità - Proposta dell’associazione lendIl Parlamento Europeo sull'integrazione degli immigrati in Europa grazie alle scuole e a un insegnamento plurilingueUN APPROCCIO COMUNICATIVO NELL'INSEGNAMENTO  DELL'ITALIANO COME LINGUA STRANIERAMINORANZE LINGUISTICHE ESCLUSE DALLA LEGISLAZIONE ITALIANA DI TUTELADalla Regione Lazio corsi di lingua italiana per stranieriIdee per un curricolo di educazione linguistica democratica oltre i provvedimenti del ministro MorattiTRE PARAGRAFI SULLA DECOLONIZZAZIONE LETTERARIA DEGLI EUROPEI<b>''Gli altri che sono venuti a trovarci, che hanno imparato la nostra lingua, ci obbligano a un incontro e a un ascolto che deve convincerci a una nuova co-scienza...</b> - di  Armando Gnisci<b>Puglia - ''Italiano lingua seconda: lingua di contatto e lingua di culture''</b>. Attività di formazione destinate a docenti per l'a.s. 2004/05<b>Campania</b> Italiano lingua seconda: lingua di contatto, lingua di cultureCaratteri essenziali del progetto nazionale ''ITALIANO L2: LINGUA DI CONTATTO E LINGUA DI CULTURE''La formazione degli insegnanti di italiano L2: una ricognizione <b>di Paolo E. Balboni </b>SPERIMENTAZIONE MINISTERIALE L2 italiano - Milano e Brescia<b>Insegnare la grammatica in modo intuitivo</b>Lo choc culturaleImparare a parlare in italiano: note pedagogicheDalla competenza comunicativa alla competenza comunicativa interculturaleLa diversa appartenenza culturale può influire sull'apprendimento di una seconda lingua?LINGUISTICA E SEMIOTICA: UNA RICOGNIZIONEAntonio Prete -<b> Stare tra le lingue<b/> Sul confine, Migrazioni, Traduzioni, SingolaritàLETTERA DAL BUNKER di O. FARFAGLIUSOCHIARA ZAMBORLIN - DISSONANZE DI ATTI LINGUISTICI: UN CONFRONTO PRAGMATICO TRANS-CULTURALE ALLA RICERCA DEI PRESUPPOSTI DELLA SCORTESIA VERBALE INVOLONTARIAItaliano addio, sconfitto in EuropaLingua morta, identità negataLe parole lasciano impronte: una campagna ed uno spazio forumAnche la Liguria finanzia corsi d'italiano per stranieri  


Copyright © 2002-2011 DIDAweb - Tutti i diritti riservati